Charles nous récite « Les yeux fermés », une poésie de John Durili.