Chronique d'une vie de classe

Les enquêtes de l’inspecteur Lafouine – n°33

« Beaucoup de mal pour rien »

Le corps d’Huguette de Bois-Carré gît sur le parquet de sa chambre. La ceinture du peignoir qui a servi à l’étrangler est encore nouée autour de sa gorge. L’inspecteur Lafouine place un drap de lit sur le corps de la victime puis, d’un regard circulaire,observe la pièce qui a été fouillée de fond et comble. Le meurtrier cherchait certainement de l’argent.

A la demande de l’inspecteur, les habitués de la maison sont rassemblés dans le salon du château. En les interrogeant, Lafouine apprend plusieurs choses bien intéressantes :

  • Huguette de Bois-Carré était une grande cardiaque. Malgré ce grave handicap, elle refusait de se faire poser une pile pour aider son vieux cœur à fonctionner. Son infirmière, Miss Kissecoul, est étonnée du mal que s’est donné le

D’après elle, une simple grimace aurait suffit pour tuer la baronne.

  • Patrick de Bois-Carré, le fils de la victime était venu au château familial pour essayer de convaincre sa mère de lui prêter une forte somme d’argent. Joueur de poker, il perdait beaucoup dans des parties sans fin.
  • Mathieu, le cuisinier, faisait tout pour satisfaire sa patronne. Il évitait les plats épicés et les alcools forts. Voici deux ans, il était parti aux Etats-Unis suivre des cours de diététique pour adapter sa cuisine à la maladie de la
  • Hubert, l’intendant du domaine depuis plus de quarante ans regrettait les longues ballades à cheval qu’il faisait autrefoispour accompagner Huguette de Bois-Carré.

« Madame souffrait de ne plus monter sur Bakou, son étalon préféré, affirme le vieil homme. Mais, elle a avait si peur des chirurgiens qu’elle préférait se priver de son sport favori plutôt que de passer sur la table d’opération ».

  • Bénédicte, la toute nouvelle bonne, au château depuis deux jours, n’a rien pu dire à l’inspecteur Lafouine. Elle vient juste de prendre son service. Elle ne connaît personne dans la
  • Ferdinand, le beau-frère de la baronne, vit au château depuis que Jeanne, la sœur d’Huguette est décédée. Les rapports avec sa belle-sœur n’étaient pas toujours au beau Ils s’adressaient rarement la parole.

Lafouine n’a aucun mal à confondre le coupable. Pour une fois, il rentrera de bonne chez lui !

Quel homme a tiré sur l’inspecteur Duval ?

La réponse sera donnée en classe lors de notre séance de littérature consacrée à l’Inspecteur Lafouine ! 😉 

Les enquêtes de l’inspecteur Lafouine sont écrites par Christian Souchard.

Retrouvez l’ensemble des enquêtes de l’Inspecteur Lafouine à travers les différents tomes publiés aux Éditions Buissonnières