Chronique d'une vie de classe

Les enquêtes de l’inspecteur Lafouine – n°29

« La concierge est dans l’escalier »

Extrait de l’article paru dans le « Petit Courrier » en date du mardi 19 janvier :

« …Hier, une concierge, Madeleine Tupleure, a été retrouvée dans la cage de son escalier. D’après les premières constatations, elle aurait fait une chute de trois étages en basculant par-dessus la rampe. Accident, suicide ou meurtre, la police enquête… ».

Installé à son bureau, l’inspecteur Lafouine relit le rapport du médecin légiste. L’autopsie situe la mort entre 15h00 et 15h30. Les analyses sanguines montrent que la concierge a été droguée avant de tomber dans le vide. Des traces d’un puissantsomnifère ont été décelées. Le produit a été versé dans son café.

Lors de sa visite chez Madeleine Tupleure, Lafouine a retrouvé une cafetière et deux tasses qui séchaient sur le rebord del’évier. Il a noté ses observations sur son petit calepin :

– Le crime a été commis au moment le plus tranquille de la journée. L’assassin devait bien connaître les habitudes de sa victime.

– Le somnifère utilisé avait une action rapide. La concierge a dû s’endormir quelques minutes après l’avoir avalé.

– Visiblement l’assassin a tenté de maquiller son meurtre en accident.

L’immeuble abrite six appartements. Lafouine est certain que l’assassin se trouve parmi les locataires.

– 1er étage gauche : Emile Hitant, ancien professeur de français. Presque aveugle depuis 4 ans.

– 1er étage droit : Nicole Nicizo, institutrice de 28 ans. Madeleine était une amie de ses parents.

– 2e étage gauche : Louis Dore, militaire de carrière. Personnage peu sympathique qui ne parle à Actuellement en permission pourdeux semaines.

– 2e étage droit : Marie Toit, infirmière de nuit à l’hôpital de la ville. Très sportive, elle court le marathon en moins de 3 heures !

– 3e étage gauche : Samy Rabbien, jeune étudiant en économie. Locataire depuis une semaine.

– 3e étage droit : Abou D’Soufl, écrivain d’origine africaine. Asthmatique, il fait des crises en montant chez lui et n’arrête pas d’écrire au propriétaire pour qu’il installe un ascenseur.

Les mains croisées derrière la nuque, Lafouine se concentre en regardant le plafond. Son cerveau fonctionne à plein régime. Rapidement, il entoure le nom du coupable d’un trait de crayon.

Quel nom entoure l’inspecteur Lafouine ?

La réponse sera donnée en classe lors de notre séance de littérature consacrée à l’Inspecteur Lafouine ! 😉 

Les enquêtes de l’inspecteur Lafouine sont écrites par Christian Souchard.

Retrouvez l’ensemble des enquêtes de l’Inspecteur Lafouine à travers les différents tomes publiés aux Éditions Buissonnières