Chronique d'une vie de classe

Les enquêtes de l’inspecteur Lafouine – n°21

« Monsieur X »

Depuis plusieurs années, un individu s’est spécialisé dans l’attaque des bureaux de poste. La police veut arrêter ce dangereux malfaiteur dont on ne connaît pas l’identité et que la presse a baptisé Monsieur X.

Un coup de téléphone anonyme apprend à l’inspecteur Lafouine que le voleur se trouve au « Café des Sports ». Abandonnant ses travaux en cours, il se précipite à l’adresse indiquée. A travers les carreaux d’une fenêtre, il observe la salle du bar. L’épaisse fumée dégagée par les fumeurs l’empêche de voir tous les consommateurs. Ne connaissant pas le visage deMonsieur X, il décide de lui tendre un piège pour l’obliger à se démasquer.

« Police. Contrôle d’identité », crie-t-il en entrant dans le café. A peine a-t- il fini sa phrase, qu’un homme le bousculeet s’enfuit par la porte restée ouverte.

Lafouine se jette immédiatement à sa poursuite. La course s’engage dans les rues de la vieille ville.

Plusieurs fois champion de cross de son lycée, Lafouine ne se laisse pas distancer par le fuyard. S’approchant de plusen plus de Monsieur X, il l’oblige à se réfugier dans un cinéma. Après s’être présenté, Lafouine demande à la caissière debloquer toutes les issues et d’allumer la salle.

Heureusement pour l’inspecteur, le film n’a pas attiré la grande foule. Dix spectateurs seulement se sont déplacés.Lafouine les observe attentivement.

Au premier rang, un couple d’amoureux est tendrement enlacé. Quelques rangs plus loin, un homme plisse les yeux, gêné par le retour brutal de l’éclairage. Un adolescent, la casquette vissée sur le crâne, proteste contre l’arrêt de la projection. Une vieille femme s’apprête à sortir en croyant la séance terminée. Un homme d’une trentaine d’années, sentant le tabac à plein nez, regarde sa montre en soupirant.

Au dernier rang, Lafouine secoue un clochard endormi. L’homme le regarde sans comprendre. Les plis de sa veste sont marqués sur sa joue gauche. Une jeune femme fixe Lafouine en lui envoyant de petits clins d’œil. Un enfant demande à son pèreassis à côté de lui : « C’est quand qui va finir l’entracte ? »

Lafouine pointe son revolver vers un des spectateurs : « Les mains en l’air, Monsieur X », dit-il en sortant sa paire demenottes.

Qui est Monsieur X ?

La réponse sera donnée en classe lors de notre séance de littérature consacrée à l’Inspecteur Lafouine ! 😉 

Les enquêtes de l’inspecteur Lafouine sont écrites par Christian Souchard.

Retrouvez l’ensemble des enquêtes de l’Inspecteur Lafouine à travers les différents tomes publiés aux Éditions Buissonnières